• Composante

    PHILOSOPHIE

Discipline rare

Non

Description et objectifs

– Épistémologie sociale

 

Ce cours s’intéresse à la dimension sociale de nos connaissances et croyances, devenue ces dernières années un thème majeur de la philosophie de la connaissance et même des sciences. Il s’agira de décrire et d’analyser les différentes façons par lesquelles des aspects sociaux influencent la définition et l’acquisition de nos connaissances et croyances. Cette dimension sociale sera envisagée selon trois perspectives complémentaires :

-      Les connaissances et croyances individuelles en contexte social : le statut des croyances acquises par témoignage ; le désaccord entre pairs ; la reconnaissance d’experts par des novices.

-      Les connaissances et croyances collectives : Se réduisent-elles aux connaissances et croyances individuelles ? Un groupe peut-il constituer un agent épistémique (auquel on peut attribuer des connaissances et/ou des croyances) à part entière ?

-      L’effet de la structure de systèmes épistémiques sur la formation de croyances : Comment la dimension sociale de la science (division du travail, nature des motivations, structures de communication et d’influence) affecte-t-elle son succès ? Le système légal optimise-t-il l’atteinte de verdicts justes ? Quelles structures collectives mènent à des états collectifs meilleurs (« sagesses des foules ») ou pires (« ignorance pluraliste ») que les états individuels de leurs membres ?

Lire plus

Syllabus

Goldman, Knowledge in a Social World, 1999.

Goldman & Whitcomb (eds), Social Epistemology – Essential Readings, 2011.

 

Lire plus